Kits Chauffe-eau solaire & Chauffage solaire

Kits fournis avec tous les éléments nécessaires au raccordement, nous proposons des kits chauffe-eau solaire en thermosiphon ou en circulation forcée, des kits chauffage solaire ou Systèmes Solaires Combinés (SSC), des kits chauffage piscine et des kits solaires hybrides.

https://www.zilmet.fr/32-panneaux-solaires-thermiques

https://www.zilmet.fr/108-accessoires-de-montage-en-toiture

https://www.zilmet.fr/107-fixations-pour-panneaux

Kit chauffe-eau solaire circulation forcée / thermosiphon & chauffage solaire

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche

Les différents types de chauffe-eau solaires

Il existe principalement deux types de chauffe-eau solaires individuels (CESI) : les chauffe-eau solaires à thermosiphon et les chauffe-eau solaires à circulation forcée.

Les chauffe-eau solaires individuels permettent en général de fournir de 50 à 90 % de l’eau chaude sanitaire consommée par un ménage. 70 % est un bon score, par rapport à un chauffe-eau électrique de 2 à 300 litres qui consommera autour de 10 kWh par jour, on économise donc environ 2500 kWh par an. Le taux de couverture des besoins dépend de l’implantation, mais aussi du dimensionnement et des contraintes d’installation (orientation et surface des panneaux, volume du ballon…).

Les chauffe-eau solaires thermosiphon

Ce sont des installations très simples et généralement compactes. Le ballon est situé au dessus des panneaux et le fluide caloporteur (antigel sous nos latitudes) circule dans le panneau où il se réchauffe et remonte (il se dilate en se réchauffant, il devient moins dense) dans le ballon où il réchauffe l’eau sanitaire. Ces chauffe-eau solaires sont très simples, rapides à installer, et très économiques. En contrepartie, ils ne peuvent pas forcément être installés à proximité des points d’utilisation, on gaspille donc un peu d’eau, et doivent être placés près de la maison, dans une zone bien ensoleillée, celle où on aime souvent s’installer l’été.

On y trouve les chauffe-eau solaires monobloc, très répandus sous des latitudes élevées où il ne gèle pas : le ballon est situé sur une structure généralement métallique, juste au dessus des panneaux. Lui et les tuyaux d’eau étant en extérieur, ils sont déconseillés dans les régions froides et il n’est pas idéal d’y utiliser un appoint électrique sauf à le sur-isoler.

On trouve aussi des chauffe-eau solaires thermosiphon à éléments séparés. Dans ces installations, le ballon est installé à l’intérieur de l’habitation, pas trop loin des capteurs. Ces installations conviennent bien aux zones froides.

Si le coût de ces systèmes est attractif, il ne faut pas oublier que pour un confort d’utilisation optimal, les points de puisage doivent se situer à proximité du ballon (l’eau des tuyaux se refroidit vite, même s’ils sont isolés). C’est la raison pour laquelle d’autres solutions sont largement répandues.

Les chauffe-eau solaires à circulation forcée

Un chauffe-eau à circulation forcée est composé de panneaux solaires et d’un ballon, le fluide caloporteur circule grâce à une pompe elle-même pilotée par une régulation solaire. La régulation alimente la pompe dès que les conditions sont réunies pour chauffer le ballon d’eau sanitaire à l’aide de l’énergie collectée par les capteurs solaires. La pompe est généralement fournie dans un ‘groupe de transfert’ ou ‘station solaire’ qui contient tous les organes du réseau : vanne de remplissage et de vidange, soupape, débitmètre, thermomètres, clapet anti-retour, dégazeur. On y connecte généralement un vase d’expansion.

Il en existe de deux sortes : les chauffe-eau autovidangeables et les chauffe-eau classiques avec antigel.

Dans les chauffe-eau auto-vidangeables, il reste de l’air dans le circuit et l’installation permet aux panneaux et au réseau extérieur de se vider de leur fluide dès que la pompe de circulation s’arrête. Le fluide descend dans la zone hors gel, on peut ainsi utiliser de l’eau, et laisser les panneaux vides monter en température sans aucun souci. Ces solutions sont plus compliquées à mettre en œuvre que les solutions classiques, c’est la raison pour laquelle elles ne sont pas proposées dans notre boutique. Pour de telles installations , il faudra nous appeler, nous vous expliquerons les difficultés et vous fournirons un devis personnalisé.

Les chauffe-eau à circulation forcée classiques avec antigel sont les plus répandus.

Ce sont des systèmes où ballon et panneaux peuvent être éloignés l’un de l’autre , de quelques mètres à par exemple 50 mètres. On est donc beaucoup plus libre au niveau de l’installation : le ballon peut être placé optimalement à proximité des points de puisage et les panneaux sur le toit s’il s’y prête, au mur ou au sol et dans ce cas au besoin éloigné de la zone de vie autour de la maison.

Dans ces systèmes, sous nos latitudes, le réseau est rempli d’un fluide caloporteur antigel. Lorsque la pompe s’arrête, le fluide ne circule plus. Comme il est antigel, ce type d’installation peut être mise en œuvre à peu près partout sur le globe, pour peu qu’on dispose d’électricité pour alimenter la pompe.

Dans ces chauffe-eau, il est prévu sauf exception de pouvoir chauffer l’eau par une énergie d’appoint, principalement pour pallier les jours de mauvais temps avec peu de soleil : on peut y installer une résistance électrique , et les ballons peuvent être équipés d’un second échangeur (serpentin) pour un appoint en eau chaude hydraulique par chaudière, poêle ou fourneau bouilleur.

Enfin il existe des kit chauffe-au solaire hybrides, très en vogue. Les panneaux combinent la partie thermique et le photovoltaïque : ils fournissent alors à la fois de la chaleur pour produire de l’eau chaude sanitaire, et de l’électricité.

Onéreux et moins performants que les chauffe-eau solaires thermiques, ils sont adaptés dans des configurations particulières : faible surface disponible, importance particulière accordée à l’aspect de l’installation (un seul type de panneau sur le toit), ou par exemple Architecte des Bâtiments de France pointilleux. Dans les autres cas, il paraît plus approprié de faire le cas échéant deux installations séparées.

Entretien de votre chauffe-eau solaire

Vous trouverez sur notre page de conseils les indications qui vous permettent de conserver votre chauffe-eau solaire en bon état pendant de nombreuses années.

De plus, notre approche privilégie la maintenabilité : pas de systèmes intégrés, on peut changer indépendamment chacun des organes, même après de nombreuses années : on n’est pas captifs d’un produit ou d’une marque : ‘Ce n’est plus fabriqué’ est suivi par ‘c’est remplacé par’. La réponse n’est pas forcément aussi satisfaisante pour un chauffe-eau thermodynamique au bout de 10 ans...

Notre sélection de kits chauffe eau solaire

Profitez des meilleurs prix pour rentabiliser votre achat. Notre gamme de produits est décomposée en quatre catégories :

Kits chauffe-eau solaire circulation forcée

Kits fournis avec tous les éléments nécessaires au montage et au raccordement, ballons de 100 à 400 litres en simple ou double échangeur, avec 1 à 3 panneaux solaires selon les kits .

Kits chauffe-eau solaire thermosiphon

Kits thermosiphons monobloc de 100 à 300 litres ou kits à éléments séparés de 120 à 300 litres avec ballons verticaux ou horizontaux.

Kits chauffage solaire

Kits chauffage solaire ou systèmes solaires combinés (SSC).

Kits solaires hybrides

Kits chauffe-eau solaire et chauffage piscine proposés avec des panneaux hybrides DualSun.